Année 2008

PA-47

N° : 47

Matériaux innovants


La Pierre d’Angle, revue de l’association nationale des architectes des bâtiments de France consacre son numéro de printemps de l’année 2008 au renouvellement des matériaux dans le domaine du patrimoine.

Architectes des bâtiments de France, maîtres d’ouvrage et concepteurs établissent un dialogue fructueux de l’invention à la réalisation. Les chantiers et projets sélectionnés à travers le territoire confrontent l’utilisation du béton, du bois et de l’acier, mais aussi de la porcelaine et du textile dans la reconversion comme dans la création de bâtiments publics.

Le débat sur le développement durable est étudié à partir de l’environnement urbain ; à la Chine où prolifèrent les bidonvilles et les quartiers ghettos est opposé l’exemple de Fribourg. Cette ville d’Europe fait aujourd’hui référence dans le domaine de la politique écologique.

Ce numéro témoigne de l’engagement des architectes des bâtiments de France pour la préservation de la planète et de leur souci envers les mutations technologiques.

Année 2008

PA-48

N° : 48

Tourisme culturel et mécénat

Numéro d’automne de l’année 2008, en liaison avec le salon du patrimoine, consacré au tourisme culturel et au mécénat.

Les architectes des bâtiments de France entretiennent des liens étroits avec les collectivités territoriales et les associations pour préserver leur patrimoine, le mettre en valeur et contribuer à la notoriété des ressources culturelles des régions. Attentifs à la spécificité des monuments et des paysages, ils veillent à la qualité des travaux entrepris, au respect des plans d’urbanisme. Leur action et leur vigilance favorisent le rayonnement touristique de notre pays.

Le maintien des caractéristiques architecturales et paysagères constitutives de l’identité de la France exige des moyens qui font souvent défaut aux communes comme aux particuliers. Un étroit réseau a été tissé entre les entreprises, les institutions publiques et les maîtres d’œuvre pour dégager subventions et collaborations, un mécénat indispensable au maintien d’un patrimoine emblématique. Ainsi une fondation privée finance la restauration des vitraux de la Sainte-Chapelle à Paris, des hôtels sont implantés dans des bâtiments désaffectés. Les labels décernés par l’Europe ou l’Unesco donnent une nouvelle dynamique aux villes et aux œuvres élues, attirant un public accru.

Ce numéro témoigne de l’engagement des architectes des bâtiments de France pour une meilleure connaissance de notre patrimoine paysager et architectural et de leur intervention constante pour préserver un environnement exceptionnel.