Quel avenir pour les églises françaises
Par Laurent DUMOULIN
Master II - 2008-2009
Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris Val de Seine

 

"Au cours de ces dernières années, la destruction ou les projets de reconversion de plusieurs églises ont largement été médiatisés et ont suscité des réactions passionnées. L'opinion publique manifeste un intérêt croissant pour la conversion du patrimoine qui est en même temps mémoire et richesse. Cet engouement général pour notre héritage collectif permet d'intervenir sur des édifices en danger. Il existe dans bien des cas, des partenaires dynamiques entre collectivités territoriales, propriétaires, clergé, élus et associations mais cela ne permet pas de résoudre l'ensemble des difficultés qui de dressent quant à l'avenir d'un grand nombre d'édifices religieux."

 

Lire le document acrobat

 


Patrimoine : la guerre des clochers aura bien lieu
Le Point - le 14 septembre 2013
Par Marion Cocquet

Plusieurs églises ont été détruites ces derniers mois par des villes qui arguaient de leur mauvais état et du coût de leur restauration. Explications.
C'est une querelle de clocher au sens littéral, et à l'état chimiquement pur. Une âpre bataille entre une mairie et une association de défense du patrimoine qui vient de faire un mort : l'église de Saint-Pierre de Gesté, dans le Maine-et-Loire, a été presque totalement détruite dans le courant de l'été. Du mastodonte du XIXe siècle (900 places, excusez du peu) ne subsistent aujourd'hui que le clocher et la crypte qui rattrape la déclivité du terrain. Ceux-ci, selon le projet architectural choisi par la mairie, seront intégrés à un nouvel édifice de taille plus modeste.

(...)

Lire l'article acrobat

 

Destructions d’églises : des victoires et de nouvelles menaces
La Tribune de l'Art - le 17 février 2012
Par Didier Rykner

 

Les craintes que l’on peut avoir pour plusieurs églises que des maires souhaitent détruire et dont nous avions parlé à de nombreuses reprises sont toujours d’actualité, mais les choses ont évolué favorablement pour certaines d’entre elles. Il est temps de faire le point en soulignant les victoires remportées, mais également en dénonçant d’autres menaces qui se font jour. Les premières montrent que le pire n’est pas inéluctable et que des solutions existent toujours, contrairement à ce que veulent faire croire les élus vandales.


Lire l'article acrobat

 

 

 

Mis à jour (Dimanche, 15 Septembre 2013 09:15)