La rue des Carmes : un quartier ancien menacé de démolition à Orléans
La tribune de l'art - le 17 novembre 2010
par Didier Rykner

Il est dommage que la rue des Carmes à Orléans n’ait pas été détruite par les incendies provoqués par les bombes allemandes en 1940 ou les bombardements alliés de 1944 (ill. 1). Cela aurait permis une fois pour toute, au moment de la reconstruction, d’élargir cette rue afin qu’elle puisse, au début du XXIe siècle, faire passer à la fois le tramway ET les voitures. Heureusement, le maire d’Orléans Serge Grouard et son adjoint à l’urbanisme Olivier Carré, tous deux également députés, sont là pour terminer ce que les Allemands sottement n’ont pas fait.


Lire l'article acrobat

Mis à jour (Jeudi, 18 Novembre 2010 21:00)