Olivier Mongin, sociologue : "Recréons des lieux publics partout où c’est possible"
Télérama n° 3179-3180 - décembre 2010
Propos recueillis par Vincent Remy


LE MONDE BOUGE - Etalement, fragmentation, chaos... Pour le directeur de la revue “Esprit”, auteur de "La Condition urbaine", l'explosion démographique et la mondialisation ont eu la peau des villes. Et il est urgent de recréer des lieux où l'homme aura toute sa place. Un entretien pour illustrer notre tour du monde des villes, qui passe par Detroit, Dakar, Mumbay (ex-Bombay), etc.

Directeur de la revue Esprit, penseur protéiforme – il a travaillé sur l'image, la violence, le rire... –, Olivier Mongin a toutefois un thème de prédilection, la ville. Sauf que... la ville n'existe plus, a-t-il écrit dans un ouvrage majeur (La Condition urbaine). Du moins la ville qui est née en Grèce et a porté de siècle en siècle l'histoire européenne. L'explosion démographique, l'irruption des mégapoles, l'étalement chaotique, l'avènement d'une civilisation en réseau ont eu sa peau. Assistons-nous au déclin irrémédiable des valeurs urbaines qui ont forgé notre histoire? Ou parviendrons-nous à fonder de nouveaux lieux où l'homme aura toute sa place ?

 

Lire l'article acrobat

Mis à jour (Jeudi, 30 Décembre 2010 22:42)