Discours de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé à l'occasion de la remise du Grand Prix national de l’architecture 2010 à l’architecte Frédéric Borel

Le jeudi 24 mars 2011

A l'occasion de la remise du Grand Prix national de l'architecture 2010 à Frédéric Borel, Frédéric Mitterrand a évoqué la mise en place des AVAP dans une perspective de promotion de la qualité architecturale, paysagère et historique de notre environnement:

"Nous avons ainsi travaillé à la mise en place d'autres leviers réglementaires pour veiller au respect de la qualité architecturale, paysagère et historique de notre cadre de vie. A ce sujet, j'aimerais dire deux mots des Aires de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine (AVAP), nouvel outil destiné à remplacer les ZPPAUP, créé à l'occasion de la loi dite Grenelle 2 et qui sera rendu effectif par son décret d'application à partir du printemps de cette année. Le développement économique et social de notre pays passe par une meilleure maîtrise de la planification des espaces et de la rénovation urbaine. Il passe également par une plus grande prise en compte des enjeux environnementaux et culturels dans la définition du cadre de vie. Loin de s'opposer, développement social et développement durable doivent se conjuguer. Je crois en effet conciliables les exigences liées à la relance de l'activité économique, au resserrement du lien social, à la préservation et la mise en valeur de l'héritage culturel, et celles liées à la préservation des normes en matière d’environnement et de biodiversité. Ce nouveau dispositif intègre donc désormais des objectifs clairs de développement durable, compatibles avec le projet d'aménagement attaché au plan local d'urbanisme (PLU). Il renforcera aussi le pouvoir des décideurs locaux, obéissant en cela à la reconnaissance de l’expertise des collectivités sur les territoires dont elles ont la responsabilité. Ainsi, seules ces dernières pourront être à l'initiative de la mise à l'étude et du lancement d'une Aires de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine (AVAP). Elles permettront, je le souhaite, une plus grande rapidité dans la mise en oeuvre des travaux, ainsi qu'un renforcement du dialogue entre les collectivités et l'État, mais aussi entre la collectivité et les populations."


Lire le discours acrobat

Mis à jour (Lundi, 28 Mars 2011 21:15)