Les ABF répondent à Benoist Apparu
Le Moniteur - le17 juin 2011


Frédéric Auclair, président de l'association nationale des architectes des bâtiments de France (ANABF) réagit aux récentes propositions du secrétaire d'Etat chargé du logement, en matière d'urbanisme.

Des réunions interministérielles se tiennent ces jours-ci au sujet de certaines orientations de réformes proposées notamment par Benoist Apparu, secrétaire d'Etat chargé du logement ; Jean-Luc Warsmann, député des Ardennes président de la commission des lois à l'Assemblée nationale et Eric Doligé, sénateur du Loiret, menant le projet de simplification du droit des collectivités. A la lecture de ces propositions de réformes en matière d'autorisation du droit des sols, il va nous falloir de nouveau, avec vigueur et machiavélisme, activer les contre-mesures. Ceci à peine deux ans après les tentatives répétées de Christian Jacob, député de Seine-et-Marne et maire de Provins, de démolir les 600 zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP) de France à travers trois projets de loi, contrecarrés par l'action salutaire du Conseil constitutionnel, du Sénat, de l'Unesco, des associations d'élus, de citoyens, d'architectes et d'urbanistes.

 

Lire l'article acrobat

Mis à jour (Lundi, 20 Juin 2011 13:36)