Résistances contre le «nettoyage» d’une rue populaire d’Orléans
Libération - le 20 mai 2012
Par Mourad GUICHARD

La nouvelle est tombée quelques jours avant le scrutin présidentiel : le préfet du Loiret a donné, in extremis, son feu vert à la destruction d’une partie de la rue des Carmes, seule artère populaire du centre-ville orléanais, que l’élu UMP à l’urbanisme avait promis de «nettoyer». L’affaire, révélée en juin 2007 par Libération, fait toujours l’objet d’un bras de fer politique, qui devrait se poursuivre devant les tribunaux. «Notre avocat prépare un recours, indique Alexandre Gady, président de...

 

 

Lire l'article acrobat

Mis à jour (Lundi, 21 Mai 2012 20:06)