Le patrimoine mal-aimé des églises des Trente Glorieuses
La Croix - le 16 août 2012
Par Elise Descamps

Contre les idées reçues, une exposition à Nancy démontre le foisonnement architectural qui a présidé à la construction des églises de Meurthe-et-Moselle.

Elles sont méconnues, voire méprisées. Les églises construites pendant les années 1950 et 1960 ne sont souvent perçues que comme des amas de béton, sans histoire ni âme. À Vandœuvre-lès-Nancy, la vente promise de l’une d’entre elles à un fast-food a incité l’architecte des bâtiments de France de Meurthe-et-Moselle, choqué, à les réhabiliter.

Lire l'article acrobat

Mis à jour (Lundi, 20 Août 2012 20:31)