«Le patrimoine, une passion française»
Libération - le 14 septembre 2012
Par Vincent Noce


D’un air martial, Aurélie Filippetti s’est rendue vendredi matin sur ses terres d’élection pour rassurer les amoureux des vieilles pierres, à la veille des journées du patrimoine qui voient douze millions de Français envahir les monuments, les sites et les palais (1). Devant la cathédrale de Metz, la ministre de la Culture a promis pour 2013 une grande loi sur le patrimoine, intégrant les problématiques de l’archéologie, des archives et des musées, apparemment sans crainte de se laisser déborder par l’amoncellement des complexités de chaque secteur.

Cette législation, a-t-elle motivé, est rendue nécessaire par le besoin de dégager une «vision d’ensemble du patrimoine», qui a cruellement manqué aux précédentes législatures.  «Cela fait vingt ans que le patrimoine n’a pas eu droit un grand débat parlementaire», se félicite au nom des associations Jean de Lambertye, président de la Demeure historique. Depuis la dernière loi-programme de 1994, le code du patrimoine vit en effet au rythme de l’empilement des décrets et circulaires.


Lire l'article acrobat

Mis à jour (Vendredi, 14 Septembre 2012 18:55)