Discours d'Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé à l'occasion de l’ouverture du colloque «Commémoration du cinquantenaire de la loi Malraux Sur les secteurs sauvegardés »

Bordeaux - le 15 novembre 2012


"Il y a deux choses dans un édifice, son usage et sa beauté ; son usage appartient à son seul propriétaire, sa beauté à tout le monde". C’est sous l’égide de cette phrase de Victor Hugo, écrite en 1825, que j’aimerais placer les travaux de ce colloque commémorant la loi de 1962. La conception du patrimoine qu’elle exprime me paraît visionnaire : protéger les « édifices » pour reprendre les mots d’Hugo, ce n’est pas préserver des intérêts particuliers, c’est mettre la beauté à la disposition de tous. Placer le patrimoine au cœur de l’espace public est l’ambition que j’entends porter. (...)


Lire le discours acrobat

 

 


Bordeaux célèbre, lors d'un colloque, le cinquantenaire de la loi Malraux, une loi qui est à l'origine de la création des secteurs sauvegardés. Bordeaux en fait partie, tout comme Saint-Emilion. Trois jours de présentation pour comprendre la loi.

Consulter le site acrobat

Mis à jour (Samedi, 17 Novembre 2012 10:50)