Du patrimoine national à la « société de conservation »
Par Patrick Poncet, Pouvoirs Locaus, °63, décembre 2004, pp.60-62

Le patrimoine est affaire de civilisation ; la patrimonialisation concerne maintenant toutes les sociétés, devenant un élément clé de leur gouvernement. Si, dans un contexte de recomposition des échelles du pouvoir, le local gagne du terrain face à l’État, la mondialisation concomitante, par les réseaux qu’elle tisse, amende ce gain d’autonomie, obligeant désormais les acteurs locaux à penser prioritairement la gouvernance patrimoniale en termes spatiaux, outre leur propre échelle d’action territoriale.

Lire l'article acrobat

Mis à jour (Mercredi, 02 Janvier 2013 12:43)