L'imposture verte
La fausse promesse d'une énergie propre
TéléObs - le 13 mai 2013
Par Fabien Gruhier


Tandis qu'indutriels et traders s'enrichissent avec les énergies vertes tant vantées, la planète continue de s'empoisonner. Une triste farce.

Seize ans déjà qu'a été signé le protocole de Kyoto, avec l'objectif de réduire les gaz à effet de serre (GES) - surtout le CO2 -, responsables du réchauffement climatique. Suite aux décisions de Kyoto, on aurait dû assister à une baisse de 8 % des émissions entre 2008 et 2012. Or ces rejets n'ont jamais cessé de croître, avec un taux qui va lui-même en s'accélérant - sans qu'il soit possible de prévoir le moindre signe... d'essoufflement des cheminées.

 

Lire l'article acrobat

Mis à jour (Mardi, 14 Mai 2013 20:01)