Patrimoine : l'Architecte des bâtiments de France en fait-il trop ?
La Tribune de Tours - le 15 mai 2013

 

Alors que le conseil municipal de Tours s'apprête à entériner l'extension du secteur sauvegardé, le rôle de l'Architecte des Bâtiments de France est parfois contesté. Dans un département où les secteurs protégés sont légion, les situations varient. Si à Tours, les services de l'urbanisme travaillent au quotidien ou presque avec l'ABF, à Loches, le maire vient de déposer un recours contre un de ses avis. A Chinon, la ville a trouvé un "modus vivendi" alors qu'à Azay-le-Rideau, c'est carrément l'entente cordiale!

(...)

Lire l'article acrobat

Mis à jour (Jeudi, 16 Mai 2013 18:14)