La planification urbaine en France: les paradoxes d'un système
Jean-François GUET, Architecte et Urbaniste en Chef de l’Etat


Malgré de nombreuses réformes significatives depuis la loi Solidarité et Renouvellement Urbains en décembre 2000 jusqu’à la loi portant Engagement National pour l’Environnement de juillet 2010, le cadre juridique de la planification urbaine en France, depuis la Loi d’Orientation Foncière de décembre 1967, présente trois principes invariants fondamentaux qui tendent à neutraliser la portée opérationnelle des documents d’urbanisme. Cependant qu’élus et citoyens se passionnent et s’investissent dans l’élaboration de ces documents, que le législateur ne cesse par ailleurs d’enrichir, tout reste organisé pour que les décisions relatives au développement urbain d’un territoire continuent de se prendre « ailleurs ». Pour les initiés, familiers de cet « ailleurs » et moins nombreux qu’on ne le pense, cet article pourra sembler être une accumulation de truismes agaçants. Pour les autres, il propose de nouveaux éléments de compréhension de l’évolution de l’urbanisation en France.

(...)

Lire le document acrobat

Mis à jour (Dimanche, 05 Janvier 2014 13:53)