STAP de Charente: Le Préfet salue la mémoire de Jean-Pierre Auzou

Par Salvador Pérez, préfet de Charente

jp auzou

Jean-Pierre Auzou, Architecte des Bâtiments de France, nous a quitté jeudi dernier. Nommé en Charente en 1981, il a exercé cette fonction jusqu'en 2007.

Il a consacré ces 26 années à la préservation et à la mise en valeur de l'architecture, du patrimoine et des paysages de la Charente. C'est 165 monuments qui ont été inscrits ou classés pendant cette période, sur les 454 que compte aujourd'hui le département. Parmi eux nous pouvons citer le logis de Sigogne à Coulgens, les châteaux de La Rochebeaucourt et de la Mercerie, les halles d'Angoulême, l'abbaye de Grosbot ou la maison de Maria Casarès à Alloue. Tous ces édifices, qui représentent une part de l'identité et de l'histoire du territoire, Jean-Pierre Auzou s'est attaché à les protéger, les restaurer et gérer l'évolution de leurs abords.

Ce travail n'aurait pu se faire sans les élus, les propriétaires des monuments et les artisans, avec lesquels Jean-Pierre Auzou a su établir des liens de confiance et de respect, privilégier le dialogue et la transmission des savoirs faires. Particulièrement attaché à Confolens, La Rochefoucauld, Aubeterre sur Dronne, Cognac et Tusson où il a accompagné la création et l'activité du club Marpen, Jean-Pierre Auzou portait la même attention aux communes, à leur patrimoine et à leur développement.

Il a connu les différents changements de ministères et les évolutions de son service, passant d'Agence des Bâtiments de France à Service Départemental de l'Architecture et du Patrimoine. Jean-Pierre Auzou fut un collègue accueillant, ouvert et convivial, qui savait aussi apprécier les saveurs du terroir. Il a été décoré en 2002 chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres.

Mis à jour (Mercredi, 25 Juin 2014 20:34)