Le projet de la Samaritaine se résume à de l'empaquetage
Le Monde – le 11 juin 2014
Par Paul Chemetov

Le patrimoine est-il intouchable ? Certains posent la question, après l'annulation par le tribunal administratif du permis de construire accordé pour la transformation des magasins de la Samaritaine en hôtel de luxe et commerces. Quelques logements sociaux, pour faire bonne figure, vont utiliser le bâti des XVIIe et XVIIIe siècles maintenu sur la rue de l'Arbre-Sec.

(...)

Lire l'article acrobat

Mis à jour (Mercredi, 09 Juillet 2014 20:26)