Fleur Pellerin à la Culture : les attentes des architectes
Le Moniteur - le 27 août 2014
Par Jacques-Franck Degioanni


Cinéastes, producteurs, musiciens, professionnels du livre et des arts vivants, etc. Tous ont d’ores et déjà fait part, ici ou là, de leurs préoccupations à la nouvelle locataire de la rue de Valois. Quid des architectes?

Fleur Pellerin – le sait-elle déjà? – est aussi la nouvelle ministre de tutelle des architectes. La profession, fragilisée comme bien d’autres par des années de crise et d’incertitudes, ne manquera pas de l’interroger sur ses intentions à l’égard du secteur… Jointe par Le Moniteur, Catherine Jacquot, présidente du Conseil national de l’ordre des architectes (Cnoa) attend naturellement de Fleur Pellerin qu’elle « fasse la promotion d’une architecture de qualité en France, en Europe et dan‎s le monde ». Elle préconise aussi « des actions à court et moyen terme » : signature du décret sur le seuil de recours à l’architecte, soutien à la formation continue des architectes, réforme de l’enseignement de l’Habilitation à la maîtrise d’œuvre en son nom propre (HMONP) dotée des moyens nécessaires ; respect du projet architectural, de sa propriété intellectuelle, dans le cadre du BIM et – notamment – la plus grande circonspection dans les éventuelles évolutions des décrets issus de la loi MOP « meilleure garante de l’indépendance de l’architecture, donc de sa qualité ».

(...)

 

 

Lire l'article acrobat

Mis à jour (Vendredi, 29 Août 2014 19:02)