Fleur Pellerin nommée à la Culture
PATRIMOINE ET ENVIRONNEMENT - le 3 septembre 2014
Par Alain de la Bretesche

Sauf erreur, Fleur Pellerin est le vingt-cinquième ministre de la culture depuis qu’André Malraux a été nommé en 1959. Et mis à part l’auteur du livre « Les chênes qu’on abat… » (qui est resté dix ans rue de Valois) et Jacques Lang (qui a dû tenir un peu plus de dix ans, en plusieurs fois), les épisodes ministériels (en tous cas depuis Jacques Toubon sous Balladur) ont été brefs : entre deux et trois ans - plutôt deux que trois d’ailleurs ! C’est l’un des problèmes du ministère de la Culture : la longévité nécessaire aux grands projets n’est pas au rendez-vous… Enfin, lorsque le souverain qui règne à l’Elysée n’en a pas (de longévité), il ne se passe rien, et bien sûr la réduction quinquennale n’a rien arrangé.
Dans la missive adressée par Aurélie Filippeti à François Hollande, où elle lui fait part de son souhait de retourner en Lorraine sans entrer dans le nouveau gouvernement ; l’ancienne ministre confirme (également) que l’une de ses croix fut, depuis deux ans, la diminution de son budget.

(...)


Lire l'article acrobat

Mis à jour (Dimanche, 07 Septembre 2014 18:11)