Des DRAC impuissantes ?
La Tribune de l'art - le 2 octobre 2014
Par Didier Rykner


On ne sait exactement où en est la loi sur le patrimoine que voulait faire passer Aurélie Filippetti et dont le vote s’est vu reporté de mois en mois. Nous avons souvent dit sur La Tribune de l’Art que ce projet nous paraissait dangereux car il détricotait des textes a priori très efficaces, pour reconstruire une loi un peu bancale et qui, surtout, risquait d’être amendée par le parlement d’une telle manière qu’il finisse par la vider de sa substance et aboutisse à un texte laissant le champ libre aux démolisseurs.

(...)

 

Lire l'article acrobat

Mis à jour (Lundi, 13 Octobre 2014 20:58)