Le Musée des Confluences rattrapé par les lois de la pesanteur
Le Monde, le 19 décembre 2014
Par Frédéric Edelmann

Difficile de ne pas voir le Musée des Confluences, même de loin, depuis la gare de Lyon-Perrache. Le quartier des Confluences, qui tient son nom de la presqu’île née du Rhône et de la Saône, semble en effet s’écarter en hommage à cet improbable édifice. Quatre stations de tramway plus loin, nous voici à pied d’œuvre. Un bon point : le musée est facilement accessible. C’est après que les ennuis commencent. Jamais, ou presque, un édifice n’aura accumulé autant d’inutile complexité, nappée d’autant de bavardage oiseux.
(…)

 

 

Lire l'article acrobat

Mis à jour (Dimanche, 04 Janvier 2015 16:11)