La justice confirme l’arrêt du chantier de La Samaritaine
Les Echos – le 5 janvier 2015
Par Philippe Bertrand

La cour administrative d’appel de Paris a confirmé le jugement de première instance. LVMH et la ville de Paris se pourvoient en cassation.
Officiellement, LVMH (propriétaire du Groupe Les Echos) manifeste « son plus vif étonnement » et la mairie de Paris « prend acte ». Mais officieusement, c’est la consternation à la fois au sein du groupe de luxe et de la collectivité, en dépit du pourvoi devant le Conseil d’Etat que les deux parties vont déposer. Il faut dire qu’en confirmant ce lundi l’annulation du permis de construire de la nouvelle Samaritaine, la cour administrative d’appel de Paris repousse d’au moins plusieurs mois la réalisation de ce projet immobilier de 450 millions d’euros d’investissement devant générer, à terme, 2.000 emplois.

(...)

Lire l'article acrobat

Mis à jour (Mardi, 06 Janvier 2015 20:59)