Les opérateurs éoliens lancent un SOS à l'Assemblée nationale
Le Figaro, le 17 décembre 2014
Par Delphine de Mallevoüe

Dans un courrier, les professionnels de l'éolien français saisissent les députés pour les inviter à changer la loi sur la prise illégale d'intérêts des élus locaux, souvent traînés devant les tribunaux par les actions du «lobby» anti-éolien.

Prise dans la tempête depuis des mois, écornée par de plus en plus de procédures et de condamnations mettant au jour la prise illégale d'intérêts d'élus dans des projets d'implantation d'énergies renouvelables sur leur commune, la filière éolienne est cette fois aux abois. Mardi matin, dans une démarche sans précédent, l'association France Énergie éolienne (FEE), qui regroupe 90 % des turbines installées sur le territoire et en exploitent plus de 85 %, a envoyé une lettre étonnante, que s'est procuré Le Figaro, à tous les députés français.

(...)


Lire l'article acrobat

Mis à jour (Mardi, 13 Janvier 2015 22:10)