LOI LCAP - Avis du CESE
Avis du Conseil économique, social et environnemental
Par Mme Claire Gibault et M. Claude Michel avec l’appui de Mme Annaïg Lucas
au nom de la section de l'éducation, de la culture et de la communication
2015-17 NOR : CESL1100017X Lundi 22 juin 2015



Le CEsE se félicite de la décision du gouvernement de faire de la liberté de la création artistique l’objet d’une loi. Il approuve également les dispositions relatives à l’architecture et au patrimoine dans la mesure où elles permettent de les valoriser et de les préserver.
si le CEsE approuve les objectifs et les modalités de la politique de soutien à la création artistique inclus dans l’article 2, il a cependant jugé utile d’amender cet article en proposant des adjonctions et des précisions.
Toutefois, notre assemblée regrette que cet avant-projet de loi se limite à des aspects déclaratifs et manque d’ambition à la hauteur de l’enjeu démocratique que représente la culture. En effet, pour permettre un égal accès de tous aux œuvres et favoriser la création en respectant le pluralisme de l’expression artistique, notre pays a besoin de renouveler ses instruments de politique publique. Cela aurait nécessité une loi comportant des dispositions pratiques pour un autre partage de la valeur, pour renforcer le service public de la culture, pérenniser l’emploi et garantir la diversité des expressions culturelles.
Par ailleurs, d’autres lois, votées ou en cours de discussion, en particulier relatives à la nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe) et au dialogue social, vont concerner les politiques culturelles. Le CEsE attire l’attention des pouvoirs publics et des législateurs sur le risque d’incertitudes, en termes de compétences et de partage de responsabilité, qui pourrait en résulter. si le principe de compétence générale en matière de culture des différents niveaux a pu être préservé, le CEsE rappelle le rôle primordial des DRAC pour lutter contre les inégalités territoriales.
La contribution du CEsE porte principalement sur le titre I. Il recommande cependant qu’un véritable travail interministériel sur le patrimoine soit conduit.
L’importance de la culture nécessite des politiques ambitieuses largement débattues.

 

Consulter le document acrobat

 


Projet de loi Création : le Cese n'est qu'à moitié convaincu

LOCALTIS - le mercredi 24 juin 2015


Un texte qui "se limite à des aspects déclaratifs" et qui "manque d'ambition". Voilà ce que pense le Cese de l'avant-projet de loi relatif à la liberté de création, à l'architecture et au patrimoine, que le gouvernement lui a transmis pour avis. Il met en garde en revanche sur les "incertitudes en termes de compétences et de partage de responsabilité", qui pourrait résulter de la nouvelle organisation territoriale de la République (loi Notr). Et si c'était Notr, la vraie loi qui inclinera les politiques culturelles ?
(...)

 

Lire l'article acrobat

 

 

 

Boursorama - le 23 juin 2015

Dans un rapport rendu public ce mardi le Conseil économique social et environnemental (CESE) critique vivement l'avant-projet de loi relatif à la liberté de création.


(...)

Lire l'article acrobat

 

 


Mis à jour (Dimanche, 28 Juin 2015 20:41)