Permis d’aménager : ne nous divisons pas!
Le Moniteur – le 2 novembre 2015
Par Catherine Jacquot, présidente du Cnoa

Catherine Jacquot, présidente du Conseil national de l’ordre des architectes (Cnoa), réagit au récent article « Lotissement : les paysagistes contestent le monopole des architectes », publié ici-même…
Tous, paysagistes, architectes, urbanistes; faisons le constat de la médiocrité de l’aménagement des périphéries des villes et villages de notre pays. Un constat partagé par une partie des élus et des citoyens  et dont la presse se fait régulièrement l’écho. Depuis des dizaines d’années, la procédure du lotissement est figée par les constructeurs de maisons individuelles pour satisfaire une demande des Français et reproduit un modèle avant tout commercial : des maisons posées au centre d’une parcelle, parfois sur un monticule, desservies par une voie en « raquette », caractéristique des lotissements reliés par un accès unique au réseau viaire de la commune, inscrivant dans l’espace et sur le sol, sa non-appartenance au système urbain existant.
(...)

Mis à jour (Mercredi, 11 Novembre 2015 20:43)