poster aue-abf a.marinos

Le corps des architectes et urbanistes de l'État (AUE) est né en 1993 de la fusion du corps des architectes des bâtiments de France (ABF), créé en 1946, avec celui des urbanistes de l’État (UE), instauré en 1962. Le statut du corps des AUE est définit par décret n°2004-474 du 2 juin 2004.

Le corps des AUE est constitué de deux spécialités :

- « urbanisme-aménagement »

- « patrimoine architectural, urbain et paysager »

Le regroupement de ces deux spécialités concrétise la volonté de l’État de rapprocher les politiques de protection et d’aménagement et de travailler à l’équilibre général du territoire.

La spécialité « urbanisme-aménagement » intervient au même titre que l’ensemble des cadres dirigeants du ministère de l’équipement dans les domaines qui relèvent de l’action de l’État, et ce depuis la création du corps des urbanistes de l’État en 1962. Elle est présente sur l’ensemble du territoire et notamment dans le domaine de l’urbanisme, de la construction et du cadre de vie pour la mise en œuvre des politiques spécifiques sur ces champs.

La spécialité « patrimoine architectural, urbain et paysager » a hérité des missions des architectes des bâtiments de France, corps créé en 1946 pour diriger les agences des bâtiments de France devenues depuis 2010 services territoriaux de l’architecture et du patrimoine (STAP). Sa vocation dépasse dorénavant de loin la protection du patrimoine et de sites : elle englobe toutes les politiques qui contribuent à promouvoir la qualité architecturale, urbaine et paysagère dans une perspective de développement durable, et à favoriser l’insertion harmonieuse des constructions neuves dans leur environnement.

Les 450 agents (250 dans la spécialité "patrimoine", 195 dans la spécialité "aménagement") qui composent le corps des AUE sont architectes. Ils ont été recrutés à l'issue d'un concours national puis bénéficient à l'issue de celui-ci, d'une année de formation dispensée conjointement par l'École de Chaillot et l'École nationale des Ponts et Chaussées.

 

Les AUE sont représentés par deux associations distinctes qui oeuvrent collectivement à la promotion des architectes au sein de la fonction publique et plus généralement à la valorisation de la qualité architecturale, urbaine et paysagère au sein des politiques publiques.

 

 

Textes de référence

- Arrêté du 4 mars 2016 modifiant l’arrêté du 20 octobre 2014 portant création d’une commission administrative paritaire compétente à l’égard du corps des architectes et urbanistes de l’Etat

- Arrêté du17 février 2016 fixant au titre de l’année 2016 le nombre de postes offerts aux concours externe, interne et examen professionnel pour le recrutement d’architectes et urbanistes de l'Etat.

- Arrêté du 2 décembre 2015 modifiant l’arrêté du 24 décembre 2014 fixant la liste des fonctions particulières aux administrations employant des architectes et urbanistes de l’Etat en application de l’article 14-1 du décret no 2004-474 du 2 juin 2004 portant statut particulier du corps des architectes et urbanistes de l’Etat.

Décret n° 2014-1623 du 24 décembre 2014 modifiant le décret n° 2004-474 du 2 juin 2004 portant statut du corps des architectes et urbanistes de l'État

Décret n° 2014-1625 du 24 décembre 2014 modifiant le décret n° 2008-836 du 22 août 2008 fixant l'échelonnement indiciaire des corps et des emplois communs aux administrations de l'État et de ses établissements publics ou afférent à plusieurs corps de fonctionnaires de l'État et de ses établissements publics (architectes et urbanistes de l'État)

Arrêté du 24 décembre 2014 fixant les pourcentages mentionnés aux articles 12 et 14-3 du décret n° 2004-474 du 2 juin 2004 portant statut du corps des architectes et urbanistes de l'État

fixArrêté du 24 décembre 2014 fixant la liste des fonctions particulières aux administrations employant des architectes et urbanistes de l'État en application de l'article 14-1 du décret n° 2004-474 du 2 juin 2004 portant statut du corps des architectes et urbanistes de l'État

- Arrêté du 2 décembre 2013 pris en application de l'article 14 du décret n° 2004-474 du 2 juin 2004 modifié portant statut du corps des architectes et urbanistes de l'Etat

- Décret n° 2010-633 du 8 juin 2010 relatif à l'organisation et aux missions des directions régionales des affaires culturelles

- Décret n° 2010-468 du 7 mai 2010 modifiant le décret n° 2004-474 du 2 juin 2004 portant statut du corps des architectes et urbanistes de l'Etat

- Décret n° 2008-836 du 22 août 2008 fixant l'échelonnement indiciaire des corps et des emplois communs aux administrations de l'Etat et de ses établissements publics ou afférent à plusieurs corps de fonctionnaires de l'Etat et de ses établissements publics

- Arrêté du 31 octobre 2007 portant cotation des postes des architectes urbanistes de l'Etat

- Arrêté du 17 septembre 2007 modifiant l'arrêté du 2 juin 2004 portant composition des commissions administratives paritaires compétentes à l'égard du corps des architectes et urbanistes de l'Etat et fixant les modalités du vote par correspondance à ces mêmes commissions

- Décret n°2007-1366 du 18 septembre 2007 relatif à l'indemnité de rendement et de fonctions allouée aux architectes et urbanistes de l'Etat

- Arrêté du 31 octobre 2007 portant cotation des postes des architectes urbanistes de l'Etat

- Arrêté du 15 décembre 2004 fixant la nature des épreuves et les modalités d'organisation de l'examen professionnel pour le recrutement d'architectes et urbanistes de l'Etat

- Arrêté du 3 décembre 2004 relatif aux modalités d'application de l'article 11 du décret n° 2004-474 du 2 juin 2004 portant statut du corps des architectes et urbanistes de l'Etat

- Arrêté du 7 juin 2004 fixant la nature des épreuves et les modalités d'organisation des concours externe et interne pour le recrutement d'architectes et urbanistes de l'Etat

- Arrêté du 2 juin 2004 portant composition des commissions administratives paritaires compétentes à l'égard du corps des architectes et urbanistes de l'Etat et fixant les modalités du vote par correspondance à ces mêmes commissions

- Arrêté du 2 juin 2004 fixant l'échelonnement indiciaire applicable aux architectes et urbanistes de l'Etat

- Décret n° 2004-474 du 2 juin 2004 portant statut du corps des architectes et urbanistes de l'Etat

- Arrêté du 6 mai 1994 relatif à la formation des architectes et urbanistes de l'Etat

 

- Décret n°84-145 du 27 février 1984 relatif au statut particulier du corps des architectes des bâtiments de France (abrogé par décret n°2009-749 du 22 juin 2009 - art. 16).

 

 


 

Missions principales du corps

Les architectes et urbanistes de l’État forment un corps d’encadrement supérieur à compétence technique, scientifique, culturelle, sociale et administrative, qui assure à tous les échelons de l’État des fonctions de direction, d’étude et d’expertise dans les domaines de l’aménagement et de l’urbanisme, de l’architecture et du patrimoine, du paysage et des sites.

Les AUE participent à l’élaboration des politiques territoriales d’aménagement et de développement durable dans les domaines précités. Ils contribuent à la programmation et à la réalisation des bâtiments publics. Ils mènent un travail quotidien de conseil et d’information auprès des décideurs locaux. Les AUE occupent des fonctions d’encadrement et de responsabilité et mettent en œuvre les lois et directives relatives à leurs domaines de compétence.


Recrutement, formation et carrière

Les architectes et urbanistes de l’État sont depuis 1993 recrutés à l’issue d’un concours externe ouvert exclusivement aux architectes diplômés. Les candidats choisissent, à l’inscription, la spécialité dans laquelle ils s’engagent, donc le ministère de rattachement : le ministère de l’Ecologie, du Développement durable, des transports et du logement (MEDDTL) pour la spécialité « urbanisme-aménagement », le ministère de la culture et de la communication (MCC) pour la spécialité « patrimoine architectural, urbain et paysager ». Ce choix détermine leur affectation pour le premier poste. Ils peuvent en cours de carrière, demander leur changement de spécialité.

Le concours interne est réservé aux fonctionnaires et aux agents non titulaires de l’État ou des collectivités territoriales, sans limite d’âge dès lors qu’ils justifient d’au moins 5 années de service public et d’un diplôme d’architecte pour la spécialité « patrimoine architectural, urbain et paysager ».

L’examen professionnel est réservé aux fonctionnaires justifiant d’au moins 8 ans de services effectifs, âgés de 40 ans au moins et titulaires d’un diplôme d’architecte pour la spécialité « patrimoine architectural, urbain et paysager ».

Après réussite au concours, une formation d’un an, commune aux deux spécialités, est assurée par l’État et organisée conjointement par l’École nationale des ponts et chaussées (ENPC) et par le Centre des hautes études de Chaillot (CEDHEC).

A l’issue de cette formation, les AUE exercent en règle générale, des responsabilités au sein des services du ministère de l’équipement, des transports et du logement en charge de l’urbanisme, de l’habitat, de la construction, de la politique de la ville ou dans les services départementaux de l’architecture et du patrimoine dépendant du ministère de la culture et de la communication.

Dans la suite de leur carrière, les AUE peuvent avoir accès aux emplois de direction en administration centrale (sous-directeurs) ou dans les services déconcentrés (directeurs départementaux et régionaux de l’équipement, directeurs régionaux des affaires culturelles, chefs des services départementaux de l’architecture et du patrimoine), ainsi que dans les organismes publics (écoles d’architecture, agences d’urbanismes etc).

Le statut du corps prévoit un accès au grade d’architecte urbaniste en chef de l’État après une carrière d’au moins huit ans. L’accès est possible, en fin de carrière, aux corps d’inspection générale.

Plusieurs formations constituent un atout majeur pour la préparation à ces carrières, à savoir :

- Une préparation à ce concours est dispensée:

- par l'école nationale supérieure d'architecture de Versailles. Contact: Nadine Perrin - 01 39 07 40 97
- par l'école nationale supérieure d'architecture de Lyon. Contact: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

- Les formations de 3° cycle dispensées par les instituts d’études politiques, les instituts d’urbanisme et les universités pour la spécialité « urbanisme-aménagement »

-Le cycle d’études spécialisées de deux ans organisé par le Centre des hautes études de Chaillot (CEDHEC), pour la spécialité « patrimoine architectural, urbain et paysager ».

Organisation de la formation acrobat



Concours AUE 2016

Date limite des inscriptions: 19 janvier 2016

Dates des épreuves écrites : du 1er au 3 mars 2016
Dates des épreuves orales (sauf modifications) : à partir du 06 juin 2016

 

Lire la présentation générale acrobat

Consulter la brochure "AUE, un métier, une passion" acrobat

S'incrire au concours acrobat



Mis à jour (Lundi, 14 Mars 2016 12:05)